[http://pagesperso-orange.fr/claude.larronde/billet-Bruitbottes.html]
[./histoire.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
PUNTOUS  DANS L' HISTOIRE DE FRANCE

      Epoque                                   Extraits de textes                                              Sources
                                                                     -                                                                       -
 
                                                                                                            
   Charles VI                Le 9 août 1396, Jean de LABARTHE donne à Noble
                                   Odon de Rivière  le Chateau et lieu de Puntous                 Mélanges Henri Morel

                                              16 mars 1398 : concession faite par Odet de RIVIERE,
                                   seigneur et baron de Puntous, concernant la justice
                                   criminelle politique de Puntous                                          Revue du Comminges 1978
                                                                                                                                                                         Robert Molis


     Louis XI                  vers 1480 : Bernard de Rivière, Seigneur de Puntous
                                    époux de Jeanne de Montault                                            Web généalogie  Dynastie
                                                                                                                                                                          de Montault
                                              François de RIVIERE (fils de Bernard), seigneur de
                                   Puntous

    Charles IX               Le  10 mai 1570, à La Rochelle, Philippe de Montaut,        Bulletin de la Société des
                                  seigneur et baron de Bénac, est pourvu par la Reine        sciences,lettres et arts de
                                  de l'office de sénéchal de Bigorre, vacant par le décès     Pau (Extraits des registres
                                  du feu sieur d'Antin, et le sieur de Miossens est                de la chambre des comptes)
                                  commis pour le mettre en  possession; la Chambre,        1871-1872
                                  ce fait, vérifie le tout le 13 mars 1571.

    Henri II                   vers 1575: Mademoiselle Magdeleine de Montault,              Monographie
                                   seigneuresse de Puntous

    Henri III                  Le 28 novembre 1576, le sieur de Bénac ayant prouvé
                                 que ses prédécesseurs, en qualité de barons de                Bulletin -id-
                                 Puntous, étaient en possession immémoriale de faire
                                 paître leur bétail dans la forêt de Campusan et même
                                 d'y couper les chênes au pied, tant pour leur chauffage
                                que pour la réparation de leurs maisons et moulins, et
                                en outre que les titres s'étaient consumés dans certain
                                incendie causé par les désordres de la guerre  du
                                temps, le Roi par sa patente lui confirme cet avantage
                                et la Chambre ayant néanmoins refusé de la vérifier,
                                tant à défaut d'adresse particulière, que parce qu'en
                                effet cette vérification regardait la Chambre de Nérac,
                                où la dite forêt ressortissait; Madame la Princesse
                                aurait expédié une autre patente portant adresse en
                                faveur des deux Chambres des Comptes, en
                                conséquence de laquelle la vérification se serait faite
                                le 19 mars 1577.


    
              
  Louis XIII                  tué en 1634 :  Bernard de Montault, Seigneur de                 Web généalogie  Dynastie
                                   Puntous (fils de Bernard, Baron de Montault et                   de Montault            
                                   Tabitha, dame de Bassillon)
                                  
                                  Anoblissement de la maison de COURTADE, de                Bulletin de la Société des
                                 Puntous, à la charge de l' homage et d'un fer de lance        sciences,lettres et arts de
                                 doré, de redevance, de la personne de François de            Pau (Extraits des registres
                                Cortade et de ses enfans nés et à naitre, en loyal                de la chambre des comptes)
                                 mariage, - du 4 mars 1643                                                    1907

                                  de BARETGE, seigneurs de la Molhère et de Tilhouze,
                                  ont produit devant M. Pellot, le 1er juin 1667.- 6                   Nobiliaire de Montauban
                                  décembre 1698; branche de Lutilhoux, 1544 .- 12
                                  janvier 1699, le P. Branche de Saintrailles, 1516 .- 22
                                   juillet 1700. Le G. D' azur, à l'aigle au naturel,
                                  couronnée d'or, chargée sur l'estomac d'un soleil
                                  aussi d'or et accostée de 2 lions affrontés du même.
                                  La maison DE BAREGES, en Bigorre, seigneurs de la
                                  Fitte, portait: d'or; à 2 vaches de gueules, accornées,
                                  onglées et clarinées d'azur. Ce sont les armes de la
                                  maison de Béarn, dont on la disait descendue.


                                  de COURTADE; famille noble de Gascogne, de
                                 laquelle, depuis deux cents ans, sont sortis plusieurs        Dictionnaire universel de la
                                 militaires qui ont servi honorablement, et parmi                  Noblesse de France
                                 lesquels on distingue particulièrement François de
                                  Courtade, aide des camps et armées de Louis XIII ,
                                 qui, en récompense de ses services, reçut des lettres
                                 de noblesse de ce prince, le 4 mars 1643. Il s'était
                                 trouvé à toutes les actions qui avaient eu lieu en
                                 Lorraine et en Allemagne; aux sièges de Dôle, de
                                 Corbie, Fontarabie, Coni, Turin, Tortone et autres, où il
                                 se comporta avec la plus grande distinction.
                                 Subséquemment à l' obtention de ces lettres-
                                 patentes, il se trouva au siège de Roses, en 1645,
                                 et au combat de Crémone, en 1648, où il eut le bras
                                 cassé d'une mousquetade; il était alors capitaine au
                                 régiment de Navailles. Jean de Courtade, son fils, créé
                                 maréchal des camps et armées du Roi, à la promotion
                                 du 8 mars 1718, mort au mois de mars 1721, s'était
                                 trouvé à dix batailles, sept combats et quinze sièges,
                                 ainsi qu'à plusieurs autres actions de guerre.
                                    Louis de Courtade, après avoir servi longtems dans
                                 le régiment de Toulouse, où il eut un bras cassé au
                                 siège de Namur, en 1692, fut nommé gouverneur du
                                 fort des Bains et de la ville d'Arles, en Roussillon;
                                 cette honorable retraite ne fut pas la seulerécompense
                                 de ses services; Louis XIV le reçut lui-même chevalier
                                 de Saint-Louis, lors de la création de cet ordre, au
                                 mois d'avril 1693.
                                   De cette famille sont issus des magistrats qui ont
                                 occupé des charges dans les cours souveraines de
                                 Pau et de Bordeaux, D' autres, enfin, ont servi d'une
                                 manière distinguée dans la maison du Roi, dans les
                                 régiments, plus particulièrement dans la cavalerie,
                                 avec les grades de capitaines et d'officiers supérieurs,
                                 jusqu'à l'époque de la révolution, ainsi que dans
                                 l'émigration; la plupart ont étés décorés de l'ordre royal
                                 et militaire de Saint-Louis.
                                 Armes: d'azur, au chevron d'argent, accompagné en
                                 chef de deux croissants du même.
                                  

  Louis XIV                  le 5 janvier 1675, François de Cortade (ou Courtade)
                                   capitaine, aide-de-camp es-armées du Roi, habitant          Nobiliaire toulousain
                                   de Puntous en la vallée du Magnoac, dénombra à
                                   Montauban devant le trésorier de France

                                  1695 : Elisabeth de Lassalle de Saint Pée de Salha,
                                  baronne de Puntous


   Fin 1er Empire       19 et 20 mars 1814:  Un bruit de bottes ( voir le texte)          Claude Larronde