[./peyrette_biblio2.html]
[./histoire.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
  
  
La "PEYRETTE"

de PUNTOUS (H.P.)

Essai de Bibliographie

En 1962, la Peyrette a été enlevée du terrain où depuis un temps immémorial elle était implantée. (1)
Dans le Bulletin de janvier 1968, le Père Recroix publiait une étude sur la Peyrette, en particulier différents documents du XVIIIe siècle. (2)
A la suite de ces deux faits nouveaux (3) il m'a paru souhaitable de faire le point et d'essayer d'établir — dans l'ordre chronologique — la bi­bliographie des différents textes et travaux, dont j'ai pu à ce jour avoir con­naissance, relatifs à la Peyrette. Chacun d'eux est accompagné d'une courte analyse notant l'essentiel de ce qu'il apporte. (4).
  1. C'est à la suite de la vente du terrain, que le nouveau propriétaire, M. Bruzeaud, a procédé à l'enlèvement de la pierre. La Peyrette est déposée provisoirement dans un pré voisin de sa maison, en attendant son transport au village, chez M. Campan (ancien propriétaire de la parcelle) qui s'en est réservé la propriété.
  2. Quatre de ces manuscrits, conservés au presbytère de Puntous, m'avaient été com­muniqués en 1943 par le curé, l'abbé Ader. L'ensemble des six manuscrits publiés par X. Recroix se trouve actuellement entre les mains de M. l'abbé Fourcaud, curé-doyen de Castelnau-Magnoac.
  3. Durant mon séjour à Garaison, je m'étais beaucoup intéressé au Magnoac. En 1943, j'ai passé ma documentation relative à la Peyrette à mon maître et ami M. Gaston Astre, chargé de cours à la Faculté des Sciences de Toulouse, Conservateur au Museum d'histoire naturelle. Grâce à ses larges connaissances en géologie, en archéologie aussi et folklore, M. Astre a su en tirer le meilleur parti. En 1944, la Peyrette faisait l'objet de sa part d'une communication à laSociété Archéo- logique duMidi
  4. Que le Père Recroix veuille bien trouver ici l'expression de mes remerciements pour avoir accueilli dans le Bulletin cet « Essai de Bibliographie, »
Au cours de deux articles récents («La Lande du Bouc » et « En 1717.. la Peyrette fait-elle des miracles ? »), l'auteur, professeur de Philosophie, a lui-même citéde nombreux exemples de manifestations de superstition, voire de sorcellerie... A travers elles, le Père Recroix a sans doute voulu montrer, dans nos régions sous-pyrénéennes, l'évolution des croyances, le lent passage semé d'obstacles du passage du paganisme au christianisme.
                                                                                     - 18 -     .